Se connecter pour vérifier ses messages privés


 Calendrier et météo du quartier coruscantii 103 
Après midi du lundi 4 aout an 24966

Temps : nuageux sans pluie, venteux, 14°C
Kenris Yar'lok

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Star Wars destiny rpg Index du Forum » Présentation de l'univers » Personnages incarnés Sujet précédent :: Sujet suivant  
Kenris Yar'lok
 MessagePosté le: Dim 17 Aoû - 21:52 (2008) Répondre en citant  
Message
  Kenris Yar'lok
Civil
Civil


Hors ligne

Inscrit le: 17 Aoû 2008
Messages: 7
Race: Bothan
Âge: 38
Métier: Sénateur de Bothawui

I/ Présentation du personnage.

État civil galactique : Kenris Yar’lok

Race : Bothan

Âge / date de naissance : 38 ans / 11 novembre 24.928

Classe : Politicien

Langues comprises / Langues parlées : Basique, Bothese, Vieux Corellien / Basique, Bothese, Vieux Corellien

Planète d'origine : Bothawui

Histoire passée :

Kenris est membre du clan Lokta, clan qui ne brilla guère jusqu’à l’accession voilà 13 ans de son patriarche, l’oncle de Kenris, au Conseil Bothan.
Bien que ce dernier soit vieux, pratiquement sénile et très désagréable, Kenris pouvait lui être reconnaissant d’ainsi affirmer la présence du clan Lokta face au reste du Conseil. Il était en effet pratiquement impossible de faire entendre sa voix aux instances dirigeantes si son clan n’était rien de plus qu’une « famille élargie ».
Féru de politique depuis son plus jeune âge, Kenris n’aurait pas supporté une vie écartée de ces intrigues, son père n’avait d’ailleurs rien fait pour encourager son ambition, à l’inverse même entretenait-il des relations tendues avec son grand frère, éloignant Kenris de ses espoirs.

Las de cette piteuse situation, Kenris entreprit un rapprochement avec son oncle affaibli qui, par la grâce, avait toujours regretté de ne pas avoir eu de fils. Jouant la corde sensible, il s’attira la sympathie de cet oncle dans le but à peine voilé d’un jour lui succéder au Conseil Bothan. Tout le monde le savait sauf l’oncle, et personne n’osait signifier au vieux Bothan quel « amour » intéressé on lui vouait.

Kenris mit à la disposition de son oncle ses compétences acquises à l’Ecole de Science Politique Nationale de Bothawui, une référence planétaire en matière de science politique, droit et communication. Il fit en sorte que son oncle vît en son nouvel assistant davantage qu’un neveu zélé mais une sorte de fils afin que le premier à voir Kenris comme légitime successeur fût le patriarche lui-même.
Cela ne manqua pas, quand le patriarche malade rendait son dernier soupir, Kenris était le premier à son chevet tenant cette main chétive et tremblante. Quand elle cessa de trembler et que le patriarche fut froid, l’expression de compassion disparut du visage de Kenris et il se leva, lissa ses vêtements avec agacement. Le plus pénible était fait, il fallait maintenant s’occuper de la succession.

En tant que neveu du Patriarche, Kenris ne toucha que peu de la fortune de ce dernier. Les bonnes relations qu’il avait entretenues étaient trop récentes pour espérer davantage, mais ce n’était pas après son argent que Kenris en avait, mais après sa renommée.
Ainsi Kenris renonça à sa part de l’héritage au profit de la cadette du Patriarche, sa cousine plus jeune que lui de 13 ans. La famille apprécia ce geste, ce qui dissipa les mauvaises pensées ou en tout cas les fit taire.

Côté public, la proche collaboration et l’extrême opacité dont avait fait preuve Kenris dans la conduite des affaires de son oncle le désignait pour prendre sa suite. Le Patriarche avait su se rendre nécessaires, Kenris avait entamé nombre de dossier importants alors que son oncle était déjà malade, si bien qu’il avait su se rendre lui-même indispensable au décès de ce dernier.
La cooptation fut de forme et Kenris devint officiellement membre du Conseil Bothan à l’âge de 32 ans, c’est à dire relativement jeune, en tout cas très proche de l’âge plancher pour assumer cette responsabilité.

Quelques années membre du Conseil, Kenris sut accroître son influence par certaines interventions enflammées mais aussi par des alliances inter clan relativement coûteuses. Il parvint même à promettre la main de sa fille à l’un des clans les plus influents du Conseil, manœuvre qui déplut à sa femme (elle-même conséquence d’une autre alliance) mais eut pour conséquence l’affirmation définitive de la position du clan Lokta au sein des institutions Bothawui. Le père de Kenris en était le Patriarche officiel, mais ses mauvaises relations avec son grand frère décédé avaient été mises au grand jour (on se demande par qui), si bien que le Patriarche de fait était Kenris lui-même.

Pourtant, Kenris n’aimait pas le fonctionnement de la politique bothane. Que dire de ce système de clan sinon qu’il le trouvait archaïque et vecteur de conflits internes dont Bothawui n’avait pas besoin ? Sa légitimité était plus que discutable au sein du Conseil notamment par rapport aux populations, l’individu n’existait que par son clan, où était la démocratie ?
Non, Kenris n’était pas un idéaliste, la démocratie était un beau principe qu’on pouvait voir de deux manières : le pouvoir du peuple ou le pouvoir des élus bénéficiant de cette légitimité du peuple.

L’étincelle vint lors d’un dîner de gala à l’occasion de l’anniversaire de la création du Sénat de la République. Kenris y rencontra le Sénateur de Bothawui, la seule personne de la planète élu par les individus et non les clans. Il serra la main du Sénateur et sa fourrure trahit ses sentiments pour la première fois, cet ondulement disait clairement : « accroche-toi à ton fauteuil, j’arrive … ».

Les échéances frappèrent, le peuple était amené à choisir un représentant au Sénat de la République.
Kenris se livra en conséquence, après s’être déclaré officiellement candidat, à tous les clichés électoraux. Il visita les lieux publics, félicita les organes institués, trouva un sujet polémique pour le défendre, rabaissa ses opposants, exhuma certains scandales. Le plus délicat était sans doute de devoir se prononcer sur toutes les questions, de ses vues pour la politique étrangère bothane jusqu’au meilleur moyen d’optimiser la culture d’une algue sous marine rare …

Il fallait plaire au plus grand nombre, et surtout aux patriarches car le phénomène de clientélisme était encore persistant sur Bothawui. Après 10 mois de campagne, les efforts de Kenris portèrent leur fruit et il fut élu Sénateur de Bothawui, le premier élu non patriarche de son clan.

Coruscant était désormais à sa portée, allait-il s’arrêter là ?


Description physique :

Kenris est un Bothan classique d’une quarantaine d’années standard. Volontairement classique pour tout dire puisque c’était là un moyen pour le plus grand nombre de s’identifier à lui, ce qui était à son sens une qualité pour un représentant.
Au poil brun et court, des yeux marron profonds, Kenris atteint le mètre soixante, la taille moyenne des Bothans.
Généralement vêtu d’une tunique noir aux quelques motifs dorés, il se permettait très peu d’extravagance dans sa posture qui se voulait la plus droite et régulière possible.

Caractère :

Kenris savait comme tout Bothan dissimuler ses sentiments, ceux-ci étaient en effet visibles à leur pelage s’ils ne parvenaient pas à les contrôler. Cette faculté était encore plus indispensable dans le domaine politique que dans les autres, et ce pour des raisons évidentes.
De façon générale, Kenris est un personnage stricte, sérieux et relativement fidèle quand cela ne corrompt pas ses propres intérêts. Il manifeste rarement sa joie, sentiment indigne à exprimer en public, et ne cherche pas à se faire d’amis, il préfère appeler cela des alliés.
La vie est une lutte de laquelle il ne compte pas sortir perdant.

II/ Informations de jeu.

1/ Caractéristiques primaires.

Force : 10
Dextérité : 12
Constitution : 8
Intelligence : 10
Sagesse : 10
Charisme : 12

2/ Caractéristiques secondaires.

Attaque : 10
Défense : 11
Points de vie : 9

3/ Compétences.

Réparation : 0
Démolition : 0
Premiers soins : 0
Vigilance : 1
Persuasion : 4
Informatique : 0
Sécurité : 0
Discrétion : 0
Pilotage : 0

4/ Inventaire.

Objets :
- comlink

Argent : 3000 crédits galactiques


Dernière édition par Kenris Yar'lok le Mar 2 Sep - 02:25 (2008); édité 2 fois



Publicité
 MessagePosté le: Dim 17 Aoû - 21:52 (2008)  
Message
  Publicité




PublicitéSupprimer les publicités ?



Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Star Wars destiny rpg Index du Forum » Personnages incarnés

Page 1 sur 1
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures

Montrer les messages depuis:

  

Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2018 phpBB Group Traduction par : phpBB-fr.com
Jedi Knights 2 by Scott Stubblefield